Maroilles : les pieds du bon Dieu…